Stéphane Menot

Par Michel Mancip

Avant tout, préserver l’âme du FCV

Stéphane Menot termine sa seconde année de présidence au Football club du Versoud. Une présidence à lesquelles il est arrivé un peu par hasard. Après un retour au village du Versoud, ainsi qu’un retour dans la section des vétérans du FCV, se profilait à l’horizon une fusion avec Domène, et donc, une disparition du FCV.

La section des vétérans et nombre de parents ne voyaient pas ce projet d’un bon œil, lui-même faisant partie de ces gens opposés à ce projet. Pour Stéphane, lorsque l’on est contre quelque chose, il faut proposer autre chose. C’est donc ce qu’il fit, en acceptant de prendre la présidence du club. Ayant un peu de disponibilité sur les deux ou trois années qui arrivaient, étant un ancien du club, il voulait éviter la disparition du FC Versoud.

Il s’entourait donc d’une équipe expérimentée, partageant ses idées et souhaitant apporter la continuité de ce qui avait été créé il y a 50 ans, afin que des gens du village amènent bénévolement un service pour le plaisir du Football, en maintenant une ambiance familiale et conviviale au sein du club, comme cela a toujours été le cas depuis des années et qui est aussi la signature du FCV.

Stéphane Menot se prépare à une nouvelle présidence

Pour les projets à court terme, c’est le maintien de l’équipe seniors 1, et une montée de l’équipe réserve de façon à réduire l’écart entre ces deux équipes.

Du côté de l’école de foot, à moyen terme, il s’agit de fidéliser les éducateurs en place, d’étoffer le staff technique et pérenniser le travail déjà accompli. Il y a aussi la mise en place de cette nouvelle équipe de U17 en cours d’élaboration.

À l’approche de ce 50e  anniversaire du FC Versoud, il se prépare avec beaucoup de plaisir et de fierté à être à la présidence de ce club, malgré le gros travail de préparation que cela demande. Il aura sans doute beaucoup d’émotion de revoir tous ces gens, dont certains l’ont coaché quand il était gamin.